Credendo – Export Credit Agency

À propos de Credendo – Export Credit Agency

Credendo Export Credit Agency a été créée en 1939 sous la dénomination ONDD. Il s’agit de l’agence de crédit à l’exportation publique belge.

Soutenue par l’État, sa mission consiste à promouvoir les relations commerciales internationales en proposant une couverture d’assurance-crédit à moyen et long termes.

Ces dernières années, Credendo Export Credit Agency a connu une évolution radicale, passant du statut d'agence de crédit à l'exportation traditionnelle à celui d'acteur international aujourd'hui à la tête du Groupe Credendo. Le rating AA attribué par Standard & Poor’s et sa capacité de couverture de 30 milliards EUR témoignent de sa solidité.

Outre l’assurance-crédit à l’exportation traditionnelle, l’offre de Credendo Export Credit Agency comprend des garanties financières et du financement direct. Ses activités se concentrent principalement dans les pays hors OCDE, étant donné que ces marchés impliquent la plupart des risques clients.

Historique

1921 Le Ministère belge des Affaires économiques met sur pied une Commission du ducroire pour garantir les transactions belges à l’exportation.
1935

La Commission du Ducroire est scindée du Ministère et devient l’Agence de crédit à l’exportation belge, Office national du ducroire | Nationale Delcrederedienst (ONDD, connue désormais sous la dénomination Credendo – Export Credit Agency) (par Arrêté royal du 10 janvier 1935).

1939

Réorganisation complète de Credendo – Export Credit Agency en établissement public autonome doté de la personnalité juridique et bénéficiant de la garantie de l’État belge (par Loi du 31 août 1939).

Couverture des risques politiques.

1949

Couverture des transactions d’importation (par Loi du 21 avril 1949).

1956 La couverture d’assurance est étendue au risque commercial.
1958 Mission de Credendo – Export Credit Agency étendue afin d’inclure la promotion du commerce avec l’étranger en général (par Loi du 31 décembre 1958).
1962 Credendo – Export Credit Agency est autorisé à contribuer au financement des transactions qu’il assure (par Loi du 27 juillet 1962).
1964 Credendo – Export Credit Agency est autorisé à assurer certaines transactions directement pour le compte de l’État (par Loi du 3 juin 1964).
1970 Credendo – Export Credit Agency commence à assurer les investissements directs belges à l’étranger (par Loi du 30 décembre 1970).
1972 Les risques de change liés aux transactions à l’exportation peuvent être assurés par Credendo – Export Credit Agency (par Arrêté royal du 9 mai 1972).
1991 Mission de Credendo – Export Credit Agency étendue afin d’inclure la promotion des relations économiques internationales au sens large (par Loi du lundi 17 juin 1991).
1996

Création d'une fenêtre de marché de l’assurance : activité sans intérêt belge direct, mais aux conditions du marché (décision du CA du 15 juillet 1996).

2004

Création de la société anonyme Credendo –  Short-Term Non-EU Risks (connu précédemment sous la dénomination Credimundi) qui offre une couverture à court terme de l’ensemble du chiffre d’affaires :

  • participation de 100%
  • la couverture englobe les transactions domestiques (décision du CA du 23 septembre 2004).

Création de Credendo –  Excess & Surety (connu précédemment sous la dénomination Trade Credit) qui offre une couverture en excédant de pertes :

  • participation de 25% : extension de la gamme de produits (polices d’excédent de pertes) (décision du CA du 23 novembre 2004).
2005 Lancement du produit de forfaiting. Credendo – Export Credit Agency rachète les créances des exportateurs sur leurs clients étrangers et reprend la charge du financement.
2006

Credendo – Export Credit Agency lance ses produits de garanties financières sur crédits bancaires.

Credendo – Export Credit Agency prend une participation de 50% avec Ingosstrakh, le leader russe du marché de l’assurance, dans l’assureur Single Risk autrichien Credendo – Single Risk (connu précédemment sous la dénomination Garant) (décision du Conseil d’administration du 13 septembre 2005).

Credendo – Short-Term Non-EU Risks ouvre une succursale à Londres (Royaume-Uni).

2007

Credendo – Short-Term Non-EU Risks acquiert une participation de 33% dans Komerčni ύvěrová pojišt'ovna EGAP (Credendo – Short-Term EU Risks, connu précédemment sous la dénomination KUPEG), filiale d’EGAP.

2008 Credendo – Short-Term Non-EU Risks ouvre une succursale à Paris (France).
2009

Création de Credendo – Ingosstrakh Credit Insurance (connu précédemment sous la dénomination INGO-ONDD), une joint-venture avec Ingosstrakh, Moscou.

Credendo – Short-Term Non-EU Risks porte sa participation dans Credendo – Short-Term EU Risks à 66,66%.

Credendo – Short-Term Non-EU Risks ouvre une succursale à Wiesbaden (Allemagne).

2010

La participation dans Credendo – Ingosstrakh Credit Insurance est portée à 66,67%.

La participation dans Credendo – Single Risk est portée à 83%.

2011 Credendo - Single Risk obtient son premier rating d’A.M. Best (A-).
2012

La participation dans Credendo – Excess & Surety est portée à 55,1%.

Credendo – Single Risk obtient son premier rating de Fitch (A-).

Credendo – Short-Term Non-EU Risks ouvre une succursale à Bratislava (Slovaquie).

2013

Credendo – Export Credit Agency lance un nouveau produit : Garantie de financement à l’exportation.

La participation dans Credendo – Single Risk est portée à 96%.

Credendo – Short-Term Non-EU Risks ouvre une succursale à Milan (Italie).

Les différentes sociétés sont consolidées au sein du Groupe Credendo qui intègre mieux leurs valeurs, approches et forces communes.

2014

Le Conseil d’administration de Credendo – Export Credit Agency est ramené de 20 à 12 membres.

La participation dans Credendo – Excess & Surety est portée à 100%.

Credendo – Export Credit Agency étend sa Garantie de financement à l’exportation aux programmes de financement « d’obligations sécurisées ».

2015 Credendo – Short-Term Non-EU Risks ouvre une succursale à Varsovie (Pologne).
2016

Le Groupe Credendo adopte le plan stratégique « Get ready » 2016-2018

Credendo – Export Credit Agency met sur pied un bureau PME dédié

Credendo – Export Credit Agency lance un nouveau produit : le Crédit acheteur.

Credendo – Export Credit Agency devient l’unique actionnaire de Credendo – Short-Term EU Risks.

Gouvernance

Conseil d'administration

Vincent REUTER

Président

Michel DELBAERE

Vice-président

Ludivine HALBRECQ

Membre, représentante du Ministre des Finances

Pieter-Jan VAN STEENKISTE

Suppléant

Thierry DENUIT

Membre, représentante du Ministre des Affaires étrangères

Xavier DE CUYPER

Suppléant

Henk MAHIEU

Membre, représentant du Ministre de l'Economie

Ivan VAN den BERGH

Suppléant

Els HAELTERMAN

Membre, représentant du Ministre de la Coopération au développement

Yves DRICOT

Suppléant

Claire TILLEKAERTS

Membre, représentante du gouvernement flamand

Thomas FIERS

Suppléant

Georges STIENLET

Membre, représentante du gouvernement flamand

Annemarie VAN de WALLE

Suppléant

Jean-Jacques WESTHOF

Membre, représentant du gouvernement wallon

Jean-Jacques GABRIEL

Suppléant

Pascale DELCOMMINETTE

Membre, représentant du gouvernement wallon

Francis MULLERS

Suppléant

Katrien VAN KRIEKINGE

Membre, représentante du gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale

Frederic CONVENT

Suppléant

Frédéric LONCOUR

Membre, représentante du gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale

Christopher KASHALE ILUNGA

Suppléant

Management

Dirk Terweduwe, Chief Executive Officer, responsable de:

  • Compliance
  • Finance
  • Human Resources
  • Internal Audit
  • Reinsurance
  • Risk Management
  • Office of Strategy Management

Frank Vanwingh, Deputy Chief Executive Officer, responsable de:

  • Information Technologies
  • Legal and Claims
  • Products
  • Underwriting & Account Management

Nabil Jijakli, Deputy Chief Executive Officer, responsable de:

  • Business Development
  • Communication, CSR
  • Facility Management
  • Sales
  • Procurement

 

Rating

Dans un rapport publié le 19 juillet 2019, Standard & Poor’s a confirmé le rating AA pour le crédit à long terme et le rating A-1+ pour le court terme de Credendo – Export Credit Agency. Les perspectives sont stables.
Ces ratings reflètent le rating de Standard & Poor’s vis-à-vis du Royaume de Belgique.

En décembre 2007, Credendo – Export Credit Agency s'est vu attribuer pour la première fois un rating par l’agence de notation Standard & Poor’s. Credendo – Export Credit Agency a reçu le deuxième meilleur rating pour le long terme, c’est-à-dire ‘AA+’, et le meilleur pour le court terme, ‘A-1+’.

 

Accords

Credendo – Export Credit Agency est habilité à établir avec des partenaires étrangers, ainsi qu’avec des organismes internationaux, toutes relations utiles à la réalisation de sa mission. En réponse à l’internationalisation croissante des relations commerciales, Credendo – Export Credit Agency a mis en place, avec un ensemble d’homologues étrangers, les mécanismes destinés à faciliter les partenariats entre sociétés belges et étrangères, en particulier pour les opérations sur marchés tiers. Il s’agit essentiellement d’accords d’incorporation étrangère, d’assurance conjointe, de réassurance, d’assurance parallèle ou de cadres généraux de coopération.

L’objectif de ces accords est d’établir entre Credendo – Export Credit Agency et d’autres agences de crédit à l’exportation, ou d’autres institutions ou banques situées en Belgique ou à l’étranger, le cadre de relations dans lequel peuvent s’inscrire les opérations réalisées en commun par des sociétés ou des sous-traitants de plusieurs pays.

Sur le plan international, Credendo – Export Credit Agency est actif au sein de différents groupes de travail sur l’assurance-crédit :

  • au niveau de l’Union européenne.
  • au niveau de l’OCDE,  l’Organisation de Coopération et de Développement Economiques qui a pour mission de promouvoir les politiques qui améliorent le bien-être économique et social dans le monde. Les pays membres de l’OCDE ont conclu une convention relative à l’usage des crédits à l'exportation bénéficiant d'un soutien public et s’étalant sur plus de deux ans. Ce cadre institutionnel vise à éviter toute concurrence déloyale en matière de conditions financières liées aux crédits à l’exportation.
  • au niveau de l’Union de Berne dont Credendo – Export Credit Agency est membre. La mission de l'Union de Berne consiste à faciliter activement le commerce transfrontalier en promouvant l'acceptation à l'échelon international de pratiques saines tant pour les crédits à l'exportation que pour les investissements étrangers et en offrant un forum d'échange d'informations à ses membres.

Credendo – Export Credit Agency participe aussi activement aux discussions qui se tiennent dans le cadre du Club de Paris, un groupe informel de créanciers publics dont le rôle est de trouver des solutions coordonnées et durables face aux difficultés de paiement des pays endettés.

 

Responsabilité sociétale de l’entreprise

Pour Credendo, être une entreprise durable est essentiel. Nous conduisons nos affaires d’une manière socialement responsable et tournée vers l’avenir, en tenant compte de notre impact sur l’environnement, la société, l’économie, nos parties prenantes et notre personnel.  Nous prêtons attention aussi bien à l’impact de nos propres activités (impact direct) qu’à l’impact des transactions que nous soutenons (impact indirect – des considérations que reflète également notre gouvernance. Nous allons au-delà de nos obligations légales dans notre démarche d’entreprise durable. Cliquez ici pour en savoir plus sur la responsabilité sociétale de Credendo.

Credendo garantit la durabilité financière de ses activités. Credendo – Export Credit Agency, qui bénéficie de la garantie de l’État belge, veille à ce que les primes qu’elle perçoit des entreprises assurées reflètent les risques et permettent de couvrir les frais et pertes opérationnels à long terme. Cet engagement est conforme à l’Arrangement sur les crédits à l’exportation bénéficiant d’un soutien public de l’OCDE (voir site Internet de l’OCDE), lequel est intégré à la directive 98/29/CE du Conseil de l’UE. Credendo – Export Credit Agency ne reçoit pas de crédits du budget de l’État belge.

Credendo – Export Credit Agency soutient des pratiques commerciales responsables et durables respectueuses de l’environnement, des droits de l’homme, luttant contre la corruption et promouvant le financement viable aux pays pauvres.

Credendo prendra en compte une demande d’assurance uniquement si :

  • La demande respecte les réglementations nationales et internationales applicables, leur non-respect étant passible de sanctions ;
  • Le demandeur (exportateur ou investisseur) respecte la législation nationale en matière d’environnement et de société ;
  • Le projet et les transactions respectent les lois et réglementations locales ;
  • Credendo reçoit toutes les informations nécessaires à l’évaluation des risques et impacts environnementaux et sociaux ;
  • Les impacts environnementaux et sociaux sont acceptables.

Credendo ne paiera pas d’indemnité si l’assuré ne satisfait pas à la législation et aux réglementations nationales et internationales.  Les projets couverts par Credendo doivent disposer de permis environnementaux approuvés par les autorités compétentes.

Credendo – Export Credit Agency soutient des pratiques commerciales responsables et durables en interne et dans les transactions qu’elle couvre.  Credendo – Export Credit Agency soutient les performances environnementales et sociales de ses clients au travers de projets qui intègrent la réalisation d’objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies, en particulier :

  • ODD 3: Bonne santé et bien-être
  • ODD 6: Eau propre et assainissement
  • ODD 7: Énergie propre et d’un coût abordable
  • ODD 8: Travail décent et croissance économique
  • ODD 9: Industrie, innovation et infrastructure
  • ODD 11: Villes et communautés durables
  • ODD 13: Mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques

- Credendo – Export Credit Agency soutient les exportateurs engagés dans des projets d’énergies renouvelables, de protection du climat et des projets hydrauliques en proposant des conditions spéciales définies par les accords de l’OCDE.  Il peut s’agir de périodes de crédit allant jusqu’à 18 ans avec des conditions de remboursement flexibles, rendant ainsi le financement de projet plausible.

- Credendo – Export Credit Agency soutient des projets dans les pays émergents et en développement lorsque ceux-ci sont économiquement viables et en accord avec les objectifs des politiques de développement.

Credendo couvre de nombreux projets qui contribuent de manière directe à l’accomplissement des objectifs de développement durable : des projets d’hôpitaux et d’infrastructures de santé publique, d'approvisionnement en eau potable, de traitement des eaux usées, de réduction et prévention des déchets, d’efficacité énergétique, d’énergies renouvelables, d’électricité, de technologies de l’information et de la communication, de développement des activités économiques y compris le tourisme durable, le développement des routes et des transports publics, et la lutte contre le changement climatique. Credendo a par exemple couvert un projet de fourniture et d’installation d’éoliennes au Kenya, un projet d'approvisionnement en eau potable en Zambie et au Cameroun, des travaux de dragage devenus nécessaires pour faire face aux conséquences du changement climatique pour protéger les côtes de Cotonou au Bénin. Nous avons également couvert des équipements de tours solaires en Afrique du Sud et au Chili.

Credendo – Export Credit Agency attend des entreprises qu’elles opèrent en qualité de partenaires socialement responsables et respectueux de l’environnement. Nous entretenons un dialogue constant avec les plus grandes entreprises d’exportation belges sur la manière de favoriser des pratiques commerciales responsables et durables.  Nous procédons à une évaluation continue des systèmes de gestion sociale et environnementale et de la capacité de gestion de nos clients.

Dans ce sens, Credendo – Export Credit Agency analyse les impacts environnementaux et sociaux de toutes les transactions pour lesquelles elle reçoit une demande de couverture et vérifie si les droits de l’homme sont respectés. Dans cette analyse, Credendo – Export Credit Agency tient compte des intérêts de la société civile et des exportateurs et garde à l’esprit les soucis de confidentialité commerciale, de rapidité de décision et d’égalité de traitement entre concurrents.



Cadre d’évaluation des risques sociaux et environnementaux

  • Cette analyse d’impact découle de la Recommandation du conseil sur des approches communes pour les crédits à l'exportation bénéficiant d'un soutien public et le devoir de diligence environnementale et sociale ( les « Approches communes »). Cette Recommandation préconise l'application de dispositions environnementales au soutien à l'exportation accordé par les organismes nationaux de crédits à l'exportation. Elle les invite à évaluer les projets pour déterminer leurs effets potentiels sur l'environnement et à les examiner au regard des normes internationales, telles que celles du Groupe de la Banque mondiale.
  • Credendo – Export Credit Agency a activement participé aux négociations sur les Approches communes de l'OCDE. Suite au premier texte approuvé en 2000, nous avons mis en place une politique environnementale qui est entrée en vigueur le 1er janvier 2002. Le texte a été révisé pour la dernière fois en 2016 et la procédure interne adaptée en conséquence.
  • Credendo – Export Credit Agency échange régulièrement des informations avec les autres membres de l’OCDE afin de promouvoir l’uniformisation des règles au niveau mondial dans le domaine des crédits à l’exportation bénéficiant d’un soutien public.
  • Les impacts environnementaux des projets sont les effets sur l’environnement induits par la construction et l’exploitation du projet. Les impacts sociaux des projets sont les effets du projet sur les communautés locales directement touchées par le projet et sur les personnes participant à la construction et à l’exploitation du projet. Ces impacts sociaux englobent les effets préjudiciables du projet du point de vue des droits de l’homme.
  • Selon les Approches communes de l'OCDE, seuls les projets, biens et services directement liés à un projet d'exportation dont la durée de crédit est d'au moins deux ans sont soumis aux règles environnementales. Credendo – Export Credit Agency a décidé d'étendre le champ d'application de ces règles et y soumet ainsi également les affaires au comptant liées à des projets et les investissements.
  • Les exportateurs sont encouragés à respecter les normes sociales qui figurent dans les "Principes directeurs à l'intention des entreprises multinationales" de l'OCDE. Il s'agit principalement de recommandations concernant l'égalité de traitement, les droits de l'homme, le travail des enfants mais aussi la lutte contre la corruption.

Processus relatif au devoir de diligence environnementale et sociale

  • Dans notre processus relatif au devoir de diligence environnementale et sociale (E&S), nous nous référons aux normes et règles nationales et internationales pour évaluer et aborder les risques et impacts sur l’environnement et la population locale. L’accent est spécifiquement mis sur le changement climatique et la biodiversité pour les aspects environnementaux, et sur les conditions de travail, l’impact sur la santé et la sécurité, la réinstallation, les peuples autochtones, les groupes vulnérables et le patrimoine culturel pour les aspects des droits humains.  

  • Credendo – Export Credit Agency utilise les normes de performance (NP) de la Société Financière Internationale (IFC) pour évaluer les risques et impacts en matière de durabilité environnementale et sociale et pour s’assurer que le projet pour lequel l’assuré demande une couverture est exécuté conformément aux normes internationales les plus élevées : 

- Évaluation et gestion des risques et des impacts sociaux et environnementaux (NP1) ;
- Main-d'œuvre et conditions de travail (NP2) ;
- Utilisation rationnelle des ressources et prévention de la pollution (NP3) ;
- Santé, sécurité et sûreté des communautés (NP4) ;
- Acquisition de terres et réinstallation involontaire (NP5) ;
- Conservation de la biodiversité et gestion durable des ressources naturelles vivantes (NP6) ;
- Peuples autochtones (NP7) ;
- Patrimoine culturel (NP8).

Examen préalable et classification

Toutes les demandes soumises à Credendo – Export Credit Agency – à l’exception des transactions relatives à la défense – touchant à un secteur d'activité sensible (exploitation des forêts, énergie, chimie, exploitation minière, infrastructure, industrie de transformation, construction, production alimentaire) sont classées en catégories :

  • Catégorie A : un projet est classé dans la catégorie A s'il risque d'avoir des effets préjudiciables importants sur l'environnement. La catégorie A comprend, en principe, les projets se trouvant dans des secteurs sensibles ou situés dans le périmètre ou à proximité de zones sensibles.
  • Catégorie B : un projet est classé dans la catégorie B si les effets préjudiciables qu'il est susceptible d'avoir sur l'environnement sont moins graves que ceux d'un projet de catégorie A. Généralement, ces effets sont d'une nature très locale ; peu (ou aucun) de ces effets n'est (ne sont) irréversible(s).
  • Catégorie C : un projet est classé dans la catégorie C si la probabilité d'effets préjudiciables sur l'environnement est minime ou nulle.
  • Catégorie N : une transaction est classée dans la catégorie N si elle n’est pas liée à un projet (localisation identifiée) ou à un secteur sensible.

Évaluation

Credendo – Export Credit Agency évalue non seulement les impacts potentiels des projets mais également les mesures qui peuvent être prises pour éviter, réduire au minimum, atténuer ou corriger les effets préjudiciables et/ou pour améliorer la performance environnementale et sociale des projets par le biais d’un rapport d’Étude d’impact environnemental et social (EIES) et de plans de gestion et d'action. Nous utilisons également des questionnaires spécifiques adressés aux exportateurs ainsi que des banques de données axées sur les risques environnementaux et sociaux.

Décision

Si Credendo dispose des informations nécessaires et si les impacts environnementaux et sociaux sont acceptables, la demande sera prise en considération. Dans certains cas, nous ajoutons certaines conditions au contrat de police d’assurance sur la manière d’éviter, de réduire et de gérer ces impacts. Une veille est alors mise en place afin de vérifier que ces conditions sont respectées par l’assuré (au moyen de rapports de suivi).

Transactions à l'examen

  • Si une transaction est classée dans la catégorie A, les informations relatives au projet et l'Étude d'impact environnemental et social (EIES) seront rendues publiques au minimum 30 jours avant l'émission de la promesse ou de la police d'assurance.
  • Si l'EIES contient des informations confidentielles, il peut être décidé d'y déroger

Cliquez ici pour consulter l’historique des transactions examinées
Cliquez ici pour consulter la liste des transactions à l'examen de l’année en cours

Polices émises

  • Cette rubrique répertorie les transactions de catégorie A et B pour lesquelles une police a été émise.

Cliquez ici pour consulter l’historique des polices émises
Cliquez ici pour consulter la liste des polices émises
Cliquez ici pour consulter notre rapport de responsabilité sociétale d'entreprise

Mise en œuvre du principe général anti-corruption

En parallèle à l’élaboration de la Convention sur la lutte contre la corruption d'agents publics étrangers dans les transactions commerciales internationales de 1997, l’OCDE a également pris une série d’initiatives pour promouvoir la conduite responsable des entreprises.  Vous trouverez plus d’informations sur ces initiatives sur le site de l’OCDE : http://www.oecd.org/fr/corruption/ 

L’élaboration des « Principes directeurs à l’intention des entreprises multinationales » figure parmi celles-ci. Les Principes directeurs sont d’ambitieuses  recommandations que les gouvernements adressent aux entreprises multinationales actives dans des pays ou à partir de pays adhérant aux principes sous la forme de normes et principes volontaires, afin de favoriser une conduite responsable des entreprises dans les domaines des relations professionnelles et industrielles, des droits de l'homme, de l'environnement, de la publication d'informations, de la lutte contre la corruption, des intérêts des consommateurs, de la science et de la technologie, de la concurrence et de la fiscalité.

La mise en application de ces recommandations permet aux entreprises d’éviter et de faire face aux effets préjudiciables qui pourraient être associés à leurs opérations, chaînes de production et autres relations d’affaires sur le plan des travailleurs, des droits humains, de l’environnement, de la corruption, des consommateurs et de la gouvernance d’entreprise. Credendo encourage vivement cette mise en application. 

L’OCDE a également élaboré une  « Recommandation sur la corruption et les crédits à l’exportation bénéficiant d’un soutien public » (ci-après dénommée « la Recommandation »), afin de décourager la corruption dans les opérations d’exportation supportées par un crédit à l’exportation bénéficiant d’un soutien public. Par l’adoption de cette Recommandation, Credendo – Export Credit Agency s’engage a prendre des mesures appropriées pour soutenir la lutte contre la corruption.  Cette Recommandation s'applique à tous les types de transactions de crédits à l’exportation bénéficiant d’un soutien public. 

Suivant cette Recommandation, l’exportateur doit, entre autres, certifier dans une autodéclaration qu’il n’est pas, lui ou toute autre personne morale ou physique actant en son nom, impliqué et ne s’impliquera pas dans un acte de corruption, et que toute commission et tout honoraire versé, ou qu’il est convenu de payer, l'est uniquement dans un but légitime. 
Le demandeur doit également déclarer que son nom, ou celui de toute autre personne morale ou physique actant en son nom (comme par exemple des agents)n'apparait pas sur les listes noires d’une institution financière internationale, et qu’il se conforme à la législation nationale et internationale interdisant la corruption. 

Le demandeur doit déclarer qu’il, lui ou toute autre personne morale ou physique actant en son nom dans le cadre de la transaction (comme par exemple des agents) :

  • ne fait pas l'objet de poursuites par une cour de justice et n’est pas visé par une enquête d’un ministère public pour violation des lois anti-corruption d’un quelconque pays, et/ou
  • n’a pas été emprisonné au cours des cinq années précédentes pour violation des lois anti-corruption d’un quelconque pays, ou été sujet à des mesures similaires, ou fait l'objet d’une décision arbitrale pour acte de corruption.

Le demandeur reconnait qu’il sera, lui ou toute autre personne actant en son nom dans le cadre de la transaction concernée, déchu de ses droits sous la police d'assurance et contraint au remboursement de toute indemnisation reçue en cas de fausse déclaration ou de violation de la législation nationale ou internationale en matière de corruption.

En tant que principe général, Credendo refusera de soutenir une transaction si elle conclut, après évaluation de celle-ci, qu’elle est entachée de corruption ou de tentative de corruption, ou si l’autodéclaration demandée n’a pas été fournie par l'exportateur ou les autres parties concernées.

Dans le cas d’allégations fondées ou de preuves d’actes de corruption dans l’attribution ou l’exécution du contrat d'exportation, Credendo – Export Credit Agency rapportera ces informations aux autorités judiciaires.

CIRR

Les taux d'intérêt commerciaux de référence (TICR ou CIRR - commercial interest reference rates) sont les taux d'intérêt minimum pour les crédits à l'exportation bénéficiant d'un soutien financier public dans le contexte de l'Arrangement.

Ces taux sont basés sur ceux du marché et sont modifiés tous les 15 du mois. Ils sont utilisés par FINEXPO dans ses opérations de stabilisation d'intérêt. La stabilisation d'intérêt vise, en cas de financement en devises étrangères, à garantir à la banque intervenante un taux d'intérêt fixe (le TICR) pour toute la durée du financement du crédit octroyé à l'acheteur étranger pour financer le crédit à l'exportation.

L'Arrangement est un "Gentleman's agreement" entre la plupart des représentants des pays de l'OCDE. Il fixe les modalités et conditions des crédits à l'exportation les plus favorables soutenus par ces pays.

Cliquez ici pour connaître les TICR mis à jour tous les 15 de chaque mois

DOCUMENTATION

RAPPORT SUR LA RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE 2015-2017
Téléchargez
Annual report, 2012
Téléchargez
Annual report, 2011
Téléchargez
Annual report, 2010
Téléchargez
Annual report, 2009
Téléchargez
Annual report, 2008
Téléchargez
Report on corporate social responsibility, 2014
Téléchargez
Report on corporate social responsibility, 2012
Téléchargez
Premium calculation tool
Téléchargez
Plan d'accès
Téléchargez

Office location

Credendo – Export Credit Agency

Credendo  Export Credit Agency is an autonomous public body with legal personality according to the provisions of the law of 31 August 1939

VAT BE 0203 286 759 RPR | RPM Brussels – IBAN BE40 0010 8026 6263 – BIC GEBABEBB

Address

rue Montoyerstraat 3, 1000 Brussels, Belgium

Veuillez mettre votre navigateur à jour

Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez effectuer une mise à jour pour accéder à notre site et nos solutions, y compris nos évaluations des risques pays dans le monde entier.

Mise à jour