À propos de nous

Qui sommes-nous ?

Credendo est un groupe d’assurance-crédit européen, présent aux quatre coins du continent, actif dans tous les segments de l’assurance-crédit et l'assurance des risques politiques, et proposant une gamme de produits qui couvrent les risques dans le monde entier.

Vision

Nous sommes le partenaire privilégié pour couvrir nos clients contre les risques inhérents aux transactions commerciales et aux investissements dans l'économie réelle et pour en faciliter le financement.

Mission

Nous avons pour mission de promouvoir les relations économiques. Nous fournissons des solutions personnalisées en matière d’assurance, réassurance, garanties, cautionnement et financement se rapportant à des transactions commerciales domestiques et internationales ou à des investissements à l’étranger. Nous protégeons les entreprises, banques et compagnies d’assurance contre les risques de crédit et politiques, et facilitons le financement de ces transactions.

Turning uncertainties into opportunities.

Historique du Groupe Credendo

1921 Le Ministère belge des Affaires économiques met sur pied une Commission du ducroire pour garantir les transactions belges à l’exportation.
1939 La Commission du ducroire est transformée en organe financier public autonome bénéficiant de la garantie de l’État. Elle est rebaptisée Office national du ducroire | Nationale Delcrederedienst, ONDD en abrégé, et est connue désormais sous la dénomination Credendo – Export Credit Agency.
1949 Credendo – Export Credit Agency est autorisée à couvrir les importations et prestations de services.
1956 La couverture d’assurance est étendue au risque commercial.
1962 Credendo – Export Credit Agency est autorisée à contribuer au financement des opérations qu’elle assure.
1964 Il devient possible d’assurer certaines transactions directement pour le compte de l’État belge.
1970 La couverture est étendue afin d’inclure les risques politiques liés à des investissements directs belges à l’étranger.
1991 Le champ d’activité est étendu afin de couvrir les relations économiques internationales au sens large.
1996 Introduction de l’activité de marché qui permet à Credendo – Export Credit Agency de couvrir les risques dont l’intérêt belge est marginal. Les conditions de rémunération sont conformes au marché.
2004

Credendo – Export Credit Agency crée une société anonyme de droit privé, Credendo – Short-Term Non-EU Risks (connu précédemment sous la dénomination de Credimundi), afin de garantir la continuité de ses services aux entreprises européennes. Cette société assure les risques politiques et commerciaux des transactions commerciales courantes.

Credendo – Export Credit Agency acquiert une participation de 26% dans Credendo – Excess & Surety (connue précédemment sous la dénomination Trade Credit), une société d’assurance-crédit privée belge spécialisée dans la couverture « Excess of Loss » et « Top-up ».

2005 Lancement des produits de forfaiting. Credendo – Export Credit Agency rachète les créances des exportateurs sur leurs clients étrangers et reprend la charge du financement.
2006

Credendo – Export Credit Agency prend une participation de 50% avec Ingosstrakh, le leader russe du marché de l’assurance, dans l’assureur Single Risk autrichien Credendo – Single Risk (connu précédemment sous la dénomination Garant).

Credendo – Export Credit Agency lance ses produits de garanties financières sur crédits bancaires.

Credendo – Short-Term Non-EU Risks ouvre une succursale au Royaume-Uni.

2007

Credendo – Export Credit Agency obtient son premier rating de Standard & Poor’s.

Credendo – Short-Term Non-EU Risks acquiert une participation de 33% dans Credendo – Short-Term EU Risks (connue précédemment sous la dénomination KUPEG), le leader du marché tchèque de l’assurance-crédit à court terme.

2008 Credendo – Short-Term Non-EU Risks ouvre une succursale en France.
2009

Credendo – Export Credit Agency crée une joint-venture russe Credendo – Ingosstrakh Credit Insurance (connue précédemment sous la dénomination INGO-ONDD) avec Ingosstrakh. Credendo – Ingosstrakh Credit Insurance est spécialisée dans la couverture des risques de crédit liés aux transactions domestiques et internationales sur le marché russe et de la CEI.

Credendo – Short-Term Non-EU Risks porte sa participation dans Credendo – Short-Term EU Risks de 33% à 67%.

Credendo – Short-Term Non-EU Risks ouvre une succursale en Allemagne.

2010

Credendo – Export Credit Agency porte sa participation dans Credendo – Ingosstrakh Credit Insurance à 67%.

Credendo – Export Credit Agency porte sa participation dans Credendo – Single Risk de 50% à 83%.

2011 Credendo – Single Risk obtient son premier rating d’A.M. Best.
2012

Credendo – Export Credit Agency porte sa participation dans Credendo – Excess & Surety de 26% à 55%.

Credendo – Single Risk obtient son premier rating de Fitch.

2013

Credendo – Export Credit Agency porte sa participation dans Credendo – Single Risk de 83% à 96%.

Credendo – Short-Term Non-EU Risks ouvre une succursale en Italie.

Les différentes sociétés sont consolidées au sein du Groupe Credendo qui intègre mieux leurs valeurs, approches et forces communes.

2015

Credendo – Export Credit Agency devient l’unique actionnaire de Credendo – Excess & Surety.

Credendo – Short-Term EU Risks ouvre une succursale en Pologne.

2016 Credendo – Export Credit Agency devient l’unique actionnaire de Credendo – Short-Term EU Risks.
2017

Nouvelle étape dans la consolidation du groupe : chaque entité intègre Credendo dans sa dénomination.

Gouvernance et Responsabilité sociétale de l’entreprise

Credendo comprend Credendo – Export Credit Agency et ses filiales.  Sa structure de gouvernance d’entreprise se compose de différents organes :

Governance

Conseil d'administration

Vincent REUTER

Président

Michel DELBAERE

Vice-président

Ludivine HALBRECQ

Membre, représentant du Ministre des Finances

Pieter-Jan VAN STEENKISTE

Suppléant

Thierry DENUIT

Membre, représentant du Ministre des Affaires étrangères

Xavier DE CUYPER

Suppléant

Henk MAHIEU

Membre, représentant du Ministre de l’Économie

Ivan VAN dEN BERGH

Suppléant

Els HAELTERMAN

Membre, représentant du Ministre de la Coopération au développement

Yves DRICOT

Suppléant

Claire TILLEKAERTS

Membre, représentant du gouvernement flamand

Thomas FIERS

Suppléant

Georges STIENLET

Membre, représentant du gouvernement flamand

Annemarie VAN de WALLE

Suppléant

Jean-Jacques WESTHOF

Membre, représentant du gouvernement wallon

Jean-Jacques GABRIEL

Suppléant

Pascale DELCOMMINETTE

Membre, représentant du gouvernement wallon

Francis MULLERS

Suppléant

Katrien VAN KRIEKINGE

Membre, représentant du gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale

Frederic CONVENT

Suppléant

Frédéric LONCOUR

Membre, représentant du gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale

Christopher KASHALE ILUNGA

Suppléant

Comité de direction

Dirk TERWEDUWE

Chief Executive Officer and Chairman of the Executive Committee

Frank VANWINGH

Deputy Chief Executive Officer and Vice-Chairman of the Executive Committee

Nabil JIJAKLI

Deputy Chief Executive Officer and Member of the Executive Committee

Dirk Terweduwe, Group CEO et Président du Comité de coordination du groupe

- Né en 1961 à Aarschot, Belgique
- Il est titulaire d’un Master en Économie et d’un Master of Arts en Économie de l’Université de Louvain (Belgique)
- Après ses études, il a travaillé pendant trois ans en tant qu’assistant de recherche et assistant de cours à l’Université de Louvain. Il a commencé à travailler chez Credendo - Export Credit Agency en 1987, au département Country Risk. Il est ensuite devenu Chief economist et Head of Country Risk. En 2004, il a été nommé Deputy CEO de Credendo – Export Credit Agency et Credendo – Short-Term Non-EU Risks. De 2010 à 2013, il a occupé les fonctions de CEO de Credendo – Short-Term Non-EU Risks. Il est aujourd’hui Chief Executive Officer de Credendo et de Credendo – Export Credit Agency.
- Il est Président du Conseil de surveillance de Credendo – Short-Term EU Risks et de Credendo – Single Risk. Il est également Président du Conseil d'administration de Credendo – Short-Term Non-EU Risks, Credendo – Ingosstrakh Credit Insurance et Credendo – Excess & Surety.

Frank VANWINGH, Group Deputy CEO et Vice-président du Comité de coordination du groupe

- Né en 1962 à Hasselt, Belgique.
- Il est titulaire d’un Master en Droit de l’Université de Louvain (Belgique) et d’un DESS en Droit européen de l’Université de Nancy (France).
- Il a débuté sa carrière chez Credendo - Export Credit Agency en 1989, en tant que Legal Counsel et Claims Manager. Il est ensuite devenu Deputy Head du département Claims & Legal Advice et par après Head du département Strategy, Legal and Risk Management. Il est aujourd’hui Deputy Chief Executive Officer de Credendo et de Credendo – Export Credit Agency, ainsi que Chief Operating Officer.
- Il est membre du Conseil de surveillance de Credendo – Short-Term EU Risks et de Credendo – Single Risk. Il est également membre du Conseil d'administration de Credendo - Short-Term Non-EU Risks, Credendo – Ingosstrakh Credit Insurance et Credendo – Excess & Surety.

Nabil JIJAKLI, Group Deputy CEO et porte-parole de Credendo

- Né en 1964 à Damas, Syrie
- Il est titulaire d’un Master en Sciences politiques et relations internationales et d’un Post-graduat en Politique internationale de l’ULB à Bruxelles.
- Il est Deputy Chief Executive Officer de Credendo et de Credendo – Export Credit Agency. Avant d'entrer chez Credendo, il a travaillé pendant 21 ans à la Banque nationale de Belgique. La dernière fonction qu’il y a occupée était Secrétaire du Comité de stabilité financière. Il a également été responsable de la coordination et de l’introduction de l’euro en Belgique et a travaillé trois ans comme expert pour l’Union européenne.
- Il est membre du Conseil d'administration de Credendo - Short-Term Non-EU Risks et Credendo – Excess & Surety, et du Conseil de surveillance de Credendo – Single Risk. 

Comité d'audit

Ludivine HALBRECQ

Présidente

Thierry DENUIT

Membre

Henk MAHIEU

Membre

Comité de coordination du groupe

Dirk TERWEDUWE

Group CEO et Président du Comité de coordination du groupe

Frank VANWINGH

Group Deputy CEO et Vice-président du Comité de coordination du groupe

Nabil JIJAKLI

Group Deputy CEO et porte-parole de Credendo

Paul BALTHASART

Group Chief Reinsurance Officer

Thibaut DE HAENE

Group Chief Legal Officer

Marina HAUTMAN

Group Chief Human Resources Officer

Ronny MATTON

Group Chief Financial Officer

Hans SLOCK

Group Chief Risk Officer

Lode VERMEERSCH

Group Chief Information Officer

Alexey BEZDENEZHNYKH

General Manager Credendo – Ingosstrakh Credit Insurance

Michael FRANK

General Manager Credendo – Single Risk

Eckhard HORST

General Manager Credendo – Excess & Surety

Dominique MEESSEN

Head of Underwriting and Account Management Credendo – Export Credit Agency

Stefaan VAN BOXSTAEL

General Manager Credendo – Short Term Non EU Risks

Michal VESELÝ

General Manager Credendo – Short Term EU Risks

Paul BALTHASART, Group Chief Reinsurance Officer

- Né en 1958 à Liège, Belgique
- Il est titulaire d’un Master en Business Administration de l'Université de Liège.
- Il a commencé à travailler chez Credendo – Short-Term Non-EU Risks en 2007 avec pour mission de développer un portefeuille de réassurance acceptée. Auparavant, il avait occupé pendant 25 ans plusieurs fonctions comme senior underwriter ou underwriting manager chez Kemper Re, devenue Sirius, St Paul RE et Everest Re. En 2010, il est devenu responsable de la réassurance cédée de Credendo – Short-Term Non-EU Risks et Credendo – Export Credit Agency. Depuis peu, il est en charge de la totalité des activités de réassurance de Credendo.

Thibaut DE HAENE, Group Chief Legal Officer

- Il est titulaire d’un Master en Droit de l’Université de Louvain-la-Neuve et d’un L.L.M. obtenu en 1999 au Georgetown University Law Center (Washington D.C.). Son programme L.L.M. était axé sur le droit du commerce international.
- Il a débuté sa carrière en tant que juriste chez Baker & Mc Kenzie à Bruxelles. Il est entré en service chez Credendo – Export Credit Agency en 2003, en tant que Legal Counsel, et a occupé plusieurs fonctions au sein du service juridique pour devenir Group Chief Legal Officer en 2014.

Marina HAUTMAN, Group Chief Human Resources Officer

- Née en 1962 à Anderlecht, Belgique
- Elle est titulaire d’un Master en Droit et a suivi plusieurs formations en Human Resources Management à l’EHSAL et à la Vlerick Business School, ainsi que des cours d’Advanced General Management à la HEC (Paris).
- Elle est entrée en service chez Credendo – Export Credit Agency en 2015, en tant que Group Chief Human Resources Officer. Elle a débuté sa carrière comme juriste et compte plus de 25 ans d’expérience dans le domaine des Ressources humaines.

Ronny MATTON, Group Chief Financial Officer

- Né en 1961 à Varsenare, Belgique
- Il est titulaire d’un Master en Sciences économiques appliquées.
- Il a commencé à travailler chez New Holland Logistics en 1993, en tant que Financial Controller. Il a ensuite occupé plusieurs fonctions au sein de ce groupe en Italie, en France et aux Pays-Bas. De 2003 à 2010, il a travaillé en tant que Managing Director pour Fiat UK, une fonction qu’il a combinée dès 2006 avec celle de Non-Executive Board Member pour Maserati GB. Il a entamé sa carrière chez Credendo – Export Credit Agency en 2011 et y occupe aujourd’hui la fonction de Group Chief Financial Officer.
- Il est membre du Conseil de surveillance de Credendo – Short-Term EU Risks et de Credendo – Single Risk. Il est également membre du Conseil d'administration de Credendo – Ingosstrakh Credit Insurance et Credendo – Excess & Surety.

Hans SLOCK, Group Chief Risk Officer

- Né en 1967 à Gand, Belgique
- Il est titulaire d’un Master en Sciences économiques et d’un Master en Sciences du développement économique de l’Université de Gand.
- Il a débuté sa carrière chez Credendo – Export Credit Agency en 1992, en tant que Country Risk Analyst. Il a ensuite été nommé Head of Cover Policy en 2004. De 2004 à 2010, il était Coordinator Risk Management and Cover Policy. Il occupe aujourd’hui la fonction de Head du département Risk Management et de Group Chief Risk Officer.

Lode VERMEERSCH, Group Chief Information Officer

- Né en 1964 à Gand, Belgique
- Il est titulaire d’un doctorat en Sciences appliquées.
- Il occupe aujourd’hui la fonction de Group Chief Information Officer de Credendo. Avant d’entrer chez Credendo, il a travaillé à l’étranger, principalement dans le secteur bancaire, dans le retail banking en République tchèque, en tant que chief investment officer dans la gestion d'actifs à Shanghai, et en tant que membre du Conseil d'administration d’une banque d’investissement londonienne.

Alexey BEZDENEZHNYKH, General Manager Credendo – Ingosstrakh Credit Insurance

- Il est titulaire d’un Master en Finances et Crédit et d’un Doctorat en Finances de la Plekhanov Russian University of Economics. Il a ensuite décroché un diplôme en Droit à la Lomonosov Moscow State University.  
- Il a travaillé de 2001 à 2009 au département Credit Insurance d’Ingosstrakh et s’est occupé de l’activité d'assurance-crédit, principalement du développement du portefeuille, de la souscription, de la réassurance et du traitement des sinistres. Dès 2009, il a fait partie du top management de la toute nouvelle entreprise conjointe Credendo – Ingosstrakh Credit Insurance. En 2011, il a relevé un nouveau défi en rejoignant la jeune équipe de l’ECA russe EXIAR. Il était chargé de développer la structure de réassurance et de traitement des sinistres d’EXIAR. Il s’est ensuite axé sur le développement de l’entreprise, en particulier le soutien de l'activité à court terme. En 2015, il a été nommé General Manager de Credendo – Ingosstrakh Credit Insurance.

Michael FRANK, General Manager Credendo – Single Risk

- Né en 1960 à Vienne, Autriche.
- Il est titulaire d’un Master en Droit de l’Université de Vienne.
- En janvier 2013, il est devenu membre du Conseil d'administration de Credendo – Single Risk. Auparavant, il a travaillé pendant 25 ans dans le secteur bancaire où il a occupé plusieurs fonctions managériales, principalement dans le domaine du financement du commerce et de la gestion des risques.  Il est depuis 2015 Président du Conseil d'administration de Credendo – Single Risk.

Eckhard HORST, General Manager Credendo – Excess & Surety

- Né en 1966 à Bingen am Rhein, Allemagne
- Il est titulaire d’un Master en Économie de l’Université Johann Wolfgang Goethe de Francfort.
- Immédiatement après ses études universitaires, il a commencé sa carrière chez Allgemeine Kredit AG, devenue Coface Allemagne.  Avant de devenir Président du Comité de direction de Credendo – Excess & Surety en 2012, il a travaillé pendant 14 ans pour Euler Hermes. Il a été CEO d’Euler Hermes Pologne et ensuite Head of Collections à Paris (fonction EH Group).
- Il est membre du Conseil d'administration de Credendo – Excess & Surety.

Dominique MEESSEN, Head Underwriter Credendo – Export Credit Agency

- Né en 1965 à Dakar, Sénégal.
- Il est titulaire d’un Master en Droit de l’Université catholique de Louvain (Belgique).
- Il a débuté sa carrière comme avocat dans un bureau d'avocats et est entré en service chez Credendo – Export Credit Agency en 1992. Il a occupé plusieurs fonctions au département Underwriting and Account Management. Il est aujourd’hui Head Underwriter.

 

Stefaan VAN BOXSTAEL, General Manager Credendo – Short-Term Non-EU Risks

- Né en 1971 à Alost, Belgique
- Il est titulaire d’un Master en Sciences économiques appliquées de l’Université de Gand et d’un Master en Financial Business Management de la VLEKHO Business School.
- Il a débuté sa carrière en tant que sous-inspecteur au Ministère des Finances. Il a ensuite travaillé comme assistant/collaborateur de recherche à l’Université de Gand et comme auditeur chez Ernst & Young. En 1997, il a rejoint Credendo – Export Credit Agency en tant qu’Underwriter. Il a occupé plusieurs fonctions au sein du département Underwriting & Account Management, de Senior Underwriter à Deputy Head. En 2010, il a été nommé Head du département Underwriting & Credit Information de Credendo – Short-Term Non-EU Risks.  Depuis 2014, il est General Manager de Credendo – Short-Term Non-EU Risks.
- Il est membre du Conseil d'administration de Credendo - Short-Term Non-EU Risks et de Credendo – Ingosstrakh Credit Insurance. Il est également membre du Conseil de surveillance de Credendo – Short-Term EU Risks.

Michal VESELÝ, General Manager Credendo – Short-Term EU Risks

- Il a étudié à l’Université d’Économie de Prague et a achevé un programme exécutif à l’INSEAD à Fontainebleau.
- Il a acquis de l’expérience dans les domaines de l’assurance, du traitement des sinistres, du recouvrement de créances, de la souscription de risques et de la gestion financière de l'assurance-crédit. Il a été CFO d’Euler Hermes Čescob, úvěrová pojišťovna, a.s. jusqu’en 2010. Il a été membre du Conseil d'administration et Financial Director de Credendo – Short-Term EU Risks úvěrová pojišťovna, a.s. jusqu’en avril 2011.

Haut de la page

Responsabilité sociétale de l’entreprise

Toutes les entités Credendo partagent les mêmes valeurs : Customer Intimacy, Reliability et Respect.

Credendo recherche donc en permanence les bonnes politiques, les bonnes procédures et les bons outils pour veiller à fournir nos services avec toute la diligence et le professionnalisme nécessaires, dans le respect de l'honnêteté, de l'éthique commerciale, des lois, règles et règlements applicables et des meilleures pratiques de notre secteur.

Afin d’appliquer les meilleurs principes et pratiques à cet égard, Credendo a adopté une Politique groupe d’intégrité. Cette Politique décrit les principaux principes éthiques ainsi qu’une série de règles uniformes auxquels chaque employé de Credendo doit adhérer tant au sein même de l’entreprise que vis-à-vis de toute personne qui entre en contact avec l’une des entités de Credendo.  Ces principes sont conformes aux normes et valeurs internes de Credendo et ne dérogent pas à la législation et/ou aux règles prudentielles locales.

Les principes d’intégrité sont en outre exposés dans un Code de conduite assorti de directives pratiques sur leur application concrète dans les activités quotidiennes.  

Ces principes d’intégrité concernent des sujets tels que la défense des intérêts des clients de manière loyale, honnête et professionnelle, les règles de bonne conduite à adopter lors de cadeaux ou d’invitations, la concurrence loyale, la protection des données privées, la lutte contre la discrimination, l'application de principes corrects d'adjudication, la lutte contre la corruption, le blanchiment et le financement du terrorisme et d'autres comportements enfreignant l’éthique ou la loi.

L'entreprise a également rédigé d'autres politiques, chartes et procédures afin de veiller à conduire ses affaires dans le respect de l’éthique.

Toutes ces politiques sont soumises au Conseil d'administration de chaque entité de Credendo et ratifiées par celui-ci. Elles sont ensuite communiquées et promues au sein de toutes les entités. Elles font l’objet de révisions régulières.

Chaque entité de Credendo a créé une fonction Compliance indépendante chargée de les mettre en œuvre. Cette fonction a pour objectif de coordonner, donner des avis et prendre des initiatives ainsi que veiller au respect de ces directives. Le Compliance Office de Credendo – Export Credit Agency est également responsable de la Group Compliance.

Ethique

L’objectif de Credendo – Export Credit Agency est de réaliser un gain économique et social (prospérité), tout en tenant compte des impacts des activités des entreprises sur l’environnement (planète), et d’encourager les entreprises à tenir également compte de la population locale (gens).

C’est pourquoi Credendo – Export Credit Agency analyse les impacts environnementaux et sociaux de toutes les transactions pour lesquelles une demande de couverture a été introduite et vérifie si les droits de l’homme sont respectés. Dans cette analyse, Credendo – Export Credit Agency tient compte des intérêts de la société civile et des exportateurs, et garde à l’esprit les soucis de confidentialité commerciale, de rapidité de décision et d’égalité de traitement entre concurrents.

Contexte

OCDE

Cette analyse des impacts découle de la Recommandation du conseil sur des approches communes pour les crédits à l'exportation bénéficiant d'un soutien public et le devoir de diligence environnementale et sociale ( les "approches communes"). Cette Recommandation préconise, pour les pays membres de l'OCDE, l'application de dispositions environnementales au soutien à l'exportation accordé par les organismes nationaux de crédits à l'exportation. Elle les invite à évaluer les projets pour déterminer leurs effets potentiels sur l'environnement et les examiner au regard des normes internationales, en particulier celles du Groupe de la Banque mondiale.

Credendo – Export Credit Agency a activement participé aux négociations sur les Approches communes de l'OCDE. Suite au premier texte approuvé en 2000, nous avons mis en place une politique environnementale qui est entrée en vigueur le 01.01.2002. Le texte a ensuite été révisé en 2003 et 2007 et la procédure interne adaptée en conséquence.

Credendo – Export Credit Agency échange régulièrement des informations avec les autres membres de l’OCDE afin de promouvoir l’uniformisation des règles du jeu au niveau mondial dans le domaine des crédits à l’exportation bénéficiant d’un soutien public.

Les impacts environnementaux des projets sont les impacts sur l’environnement induits par la construction et l’exploitation du projet. Les impacts sociaux des projets sont les effets du projet sur les communautés locales directement touchées par le projet et sur les personnes participant à la construction et à l’exploitation du projet ; ces impacts sociaux englobent les effets préjudiciables du projet du point de vue des droits de l’homme.

Selon les approches communes de l'OCDE, seuls sont soumis aux règles environnementales les projets, biens et services directement liés à un projet d'exportation dont la durée de crédit est d'au moins 2 ans. Credendo – Export Credit Agency a décidé d'étendre le champ d'application de ces règles et y soumet ainsi également les affaires spéciales au comptant et les investissements.

Les exportateurs sont encouragés à respecter les normes sociales qui figurent par ailleurs dans les "Principes directeurs à l'intention des entreprises multinationales" de l'OCDE. Il s'agit ici principalement de l'égalité de traitement, des droits de l'homme et du travail des enfants.

Les Principes directeurs pour les multinationales contiennent à cet égard une rubrique sur l'emploi qui les encourage à abolir le travail des enfants et à éviter les discriminations.

Par ailleurs, la réalisation de contrats et de projets à l'étranger contribue au renforcement du développement des pays hôtes tout en consolidant notre propre économie.

Normes et standards

Credendo – Export Credit Agency réalise son évaluation environnementale et sociale des projets selon différents standards internationaux tels que les Normes de performance de la Société financière internationale (SFI) suivantes :

  • Évaluation et gestion des risques et des impacts sociaux et environnementaux (NP1) ;
  • Main-d’oeuvre et conditions de travail (NP2) ;
  • Utilisation rationnelle des ressources et prévention de la pollution (NP3) ;
  • Santé, sécurité et sûreté des communautés (NP4) ;
  • Acquisition de terres et réinstallation involontaire (NP5) ;
  • Conservation de la biodiversité et gestion durable des ressources naturelles vivantes (NP6) ;
  • Populations autochtones (NP7) ;
  • Patrimoine culturel (NP8).

Procédure environnementale et sociale

Toutes les demandes introduites auprès de Credendo – Export Credit Agency font l’objet d’une classification.

  • Catégorie A : un projet est classé dans la catégorie A s'il risque d'avoir sur l'environnement des effets préjudiciables importants. La catégorie A comprend, en principe, les projets se trouvant dans des secteurs sensibles ou situés dans le périmètre ou à proximité de zones sensibles.
  • Catégorie B : un projet est classé dans la catégorie B si les effets négatifs qu'il est susceptible d'avoir sur l'environnement sont moins graves que ceux d'un projet de catégorie A. Généralement, ces effets sont d'une nature très locale ; peu (ou aucun) de ces effets n'est (ne sont) irréversible(s).
  • Catégorie C : un projet est classé dans la catégorie C si la probabilité d'effets négatifs sur l'environnement est minime ou nulle.
  • Catégorie E : un projet est classé dans la catégorie E s'il concerne des installations existantes sans grand changement au niveau de la production ou de la fonction. (Une installation existante avec changements considérables est classée en A, B, ou C en fonction de son impact environnemental).

Credendo – Export Credit Agency évalue non seulement les impacts potentiels des projets mais également les mesures qui peuvent être prises pour éviter, réduire au minium, atténuer ou corriger les impacts préjudiciables et/ou pour améliorer la performance environnementale et sociale des projets.

Pour en savoir plus...

Transactions à l'examen

Si une transaction est classée dans la catégorie A, les informations relatives au projet et l'Étude d'impact environnemental (EIE) seront rendues publiques au minimum 30 jours avant l'émission de la promesse ou de la police d'assurance. Credendo – Export Credit Agency souhaite que l'EIE soit rendue publique par celui qui en est responsable. Toutefois, étant donné que Credendo – Export Credit Agency ne réalise pas directement cette étude, il ne peut lui-même la mettre à disposition.
Si l'EIE contient des informations confidentielles, il peut être décidé d'y déroger.

Cliquez ici pour consulter la liste historique des transactions examinées
Cliquez ici pour consulter la liste des transactions à l'examen

Polices émises

Cette rubrique répertorie les transactions de catégorie A et B pour lesquelles une police a été émise.

Cliquez ici pour consulter la liste historique des polices émises
Cliquez ici pour consulter la liste des polices émises

Corruption

Les efforts des membres de l'OCDE en matière de lutte contre la corruption ont abouti en 2006 à l'adoption d'une nouvelle Recommandation. Cette Recommandation est le résultat de la révision et du renforcement de la Déclaration d'action (Action Statement) qui était en vigueur pour les assureurs publics de crédits à l'exportation et qui découle de la Convention anti-corruption de l'OCDE conclue le 17 décembre 1997.

Les conditions générales de Credendo – Export Credit Agency ont été adaptées en concordance avec la nouvelle recommandation de l'OCDE. Elles prévoient diverses mesures en cas de poursuites judiciaires ou de condamnation pour fait de corruption de l'assuré.

Le formulaire de demande d'assurance a été complété et la due diligence a été traduite dans une procédure formelle.

Ainsi, le formulaire de demande d'assurance informe l'assuré de la législation en vigueur. Celui-ci doit s'engager à respecter cette réglementation par le biais de la déclaration qui fait partie de la procédure de demande d'assurance.

L'assuré doit en outre déclarer qu'il ne figure pas sur les listes d'exclusion de certaines institutions financières internationales et que lui-même et toute personne agissant pour son compte n'ont fait l'objet de poursuites ou de condamnations pour faits de corruption.

Conformément à la procédure de due diligence, l'underwriter (analyste qui examine les demandes d'assurance) a le devoir d'examiner de plus près les demandes d'assurance impliquant des assurés qui ont été exclus par une institution financière internationale pour faits de corruption, qui font l'objet de poursuites ou qui ont été condamnés pour corruption dans le passé.

Dans le cas où un assuré a été reconnu coupable de corruption au cours des cinq années précédant la demande, l'underwriter doit vérifier que des mesures correctrices et préventives internes ont été prises avant qu'un nouveau soutien ne puisse être accordé pour un crédit à l'exportation.

L'underwriter vérifie également si l'exportateur/demandeur ne figure pas sur la liste d'éviction pour faits de corruption de la Banque mondiale.

L'underwriter examine tous les dossiers avec la même prudence, en ce compris les dossiers pour compte d'un autre assureur, quel qu'il soit.

Credendo – Export Credit Agency ne pourra octroyer de soutien pour une transaction s'il existe une preuve crédible de faits de corruption dans l'attribution du contrat d'exportation.

Le Comité de direction et/ou le Conseil d'administration doivent rapporter aux autorités judiciaires les éléments ayant conduit à refuser une affaire pour preuves crédibles de faits de corruption.

Endettement

Credendo – Export Credit Agency veille à ne pas accroître l'endettement des pays pauvres relevant de l'initiative HIPC (Heavily Indebted Poor Countries) en n'acceptant pour ces pays que des projets prioritaires pour leur développement économique.

Cette décision résulte non seulement d'un engagement propre mais également d'une initiative des assureurs-crédit de l'OCDE sur les dépenses improductives. Vous trouverez des informations sur cette initiative sur le site de l'OCDE.

Haut de la page

Positionnement

En tant que fournisseur d’assurances, nous connaissons les risques qui peuvent se présenter. La diligence requise vis-à-vis de nos clients est la norme mais nous allons au-delà, comme le montre notre approche.

Proximité avec nos clients

La satisfaction de nos clients est au cœur de nos valeurs. Nous sommes à l’écoute, proposons des solutions personnalisées, nous sommes disponibles, expliquons nos décisions et fournissons un service de premier choix. Nos collaborateurs formulent des solutions ingénieuses qui répondent à des besoins opérationnels spécifiques ou des environnements de risques complexes.

Vous obtenez des solutions personnalisées.

Respect

Nous sommes respectueux de nos clients, notre personnel, nos actionnaires et toutes les autres parties prenantes, ainsi que de la société et l’environnement. Nous luttons énergiquement contre toute discrimination. Nous traitons tout le monde de manière équitable et honnête. Nous nous efforçons toujours de faire ce qui convient et d’appliquer des normes de comportement éthique strictes.

Vous pouvez nous faire confiance.

Fiabilité

Nous visons une expertise de premier ordre pour nos activités et risques. Nous recherchons l’efficacité opérationnelle qui sous-tend la proximité avec nos clients. Nous réalisons nos activités dans une vision à long terme – nous parcourons l’ensemble du cycle et visons des résultats financiers durables.

Vous pouvez compter sur nous.

 

Chiffres-clés

Activités et résultats des trois dernières années :
79.782,2 millions EUR de valeur des transactions assurées
370,4 millions EUR de revenu des primes d’assurance

En millions EUR

2016

2015

2014

Valeur des transactions assurées au cours de l’exercice (1)

79.782,2

83.694,0

95.082,6

Exposition potentielle totale

57.125,5

61.779,5

61.639,4

Revenu des primes d’assurance (1)

370,4

383,4

371,3

Charges de sinistre et frais d'ajustement des sinistres (1)

391,3

345,0

73,3

Bénéfice total/(perte)

20,5

8,9

352,6

Total du résultat global

22,0

7,2

343,5

Total des fonds propres

2.391,5

2.375,7

2.368,4

Personnel

496

486

455

Ratios (en %)

 

 

 

Ratio de pertes net (2)

112,48%

97,84%

0,76%

Ratio de coûts net (3)

28,81%

24,21%

24,01%

(1) avant cession aux réassureurs
(2) charges de sinistre et frais d’ajustement des sinistres nets ou revenu net des primes d’assurance
(3) (frais d’exploitation, hors change opérationnel, moins les autres revenus d’exploitation) ou revenu net des primes d’assurance.

Rapports annuels

En dépit d’une économie mondiale morose, Credendo a réussi à clôturer l’année avec un bénéfice consolidé de 20,5 millions d’euros

Credendo publie son rapport annuel 2016 et prouve être un partenaire fiable à l’exportation

  • Évaluation des pays : davantage de notations abaissées que rehaussées
  • L’année passée, Credendo a encaissé 370 millions d’euros de primes
  • Le bilan total dépasse pour la première fois les 4 milliards d’euros
  • Gros plan sur la qualité du service à la clientèle avec une nouvelle structure de groupe, un nouveau site internet et le plan d’action ‘Get Ready’

Risques pays : notations rehaussées et abaissées

Depuis plusieurs années, l’économie mondiale évolue en eaux troubles. L’année 2016 n’a pas échappé à cette règle, comme le montrent les chiffres de Credendo, qui a dégradé pas moins de 25 pays pour les risques politiques à moyen et long termes alors qu’il a rehaussé la notation de seulement 5 pays. Ce sont principalement les prix peu élevés des matières premières qui ont joué des tours aux pays qui les exportent, surtout si, comme la plupart des pays producteurs de pétrole, ces pays n’ont pas suffisamment diversifié leurs sources de revenus.  Pour les pays qui importent des matières premières, comme l’Inde et le Maroc, ces prix peu élevés constituaient une aubaine.  Ils ont constaté une amélioration de leurs comptes courants et ont ainsi pu réduire leurs subventions pétrolières et améliorer leurs finances publiques.  

Après une mauvaise année 2015, Credendo a décelé davantage d’opportunités sur les risques à court terme et a ainsi rehaussé la notation de 26 pays et l’a seulement dégradée pour 15 pays.  Presque toutes les régions, à l’exception du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord, ont connu une amélioration.

En outre, l’augmentation de la dette des pays émergents, le Brexit, le nouveau Président des États-Unis et le terrorisme en Turquie et en Afrique subsaharienne ont causé pas mal d’inquiétudes sur les marchés.  Mais de bonnes nouvelles sont également à signaler. L’Asie se révèle à nouveau la région la plus solide, avec une attention particulière pour le Myanmar.  Ce pays a vu sa notation rehaussée pour la première fois par Credendo grâce à son gouvernement démocratiquement élu et à ses réformes en cours.  

La situation économique et politique pour 2017 est encore incertaine en raison des répercussions encore inconnues de certains chocs politiques comme le Brexit et l’élection du Président Trump aux États-Unis.  En outre, la hausse des taux d’intérêt qui semble se poursuivre et les conflits au Moyen-Orient sont également source d’inquiétude.  En revanche, les prix des matières premières augmentent progressivement et la Chine attend une croissance de 7%.

Résultats de Credendo

« Les exportateurs ont aussi nagé en eaux troubles en 2016, ce qui se reflète également en partie dans nos chiffres », indique Dirk Terweduwe, Group Chief Executive Officer. « Malgré l’augmentation du nombre de dossiers de sinistre, Credendo a réussi à clôturer l’année avec un bénéfice consolidé de 20,5 millions d’euros, soit une augmentation de plus de 11 millions d’euros par rapport à l’année précédente », poursuit Dirk Terweduwe. « Credendo entend se profiler comme un partenaire fiable en matière d’exportations, en misant sur l’embauche de nouveaux collaborateurs pour assurer une approche personnalisée, mais également en indemnisant les dossiers de sinistre dans des situations économiques et politiques difficiles.

Chiffres clés des résultats 2016 :

  • En dépit d’un résultat technique négatif et d’une augmentation du nombre de dossiers de sinistre, Credendo a clôturé l’année avec un bénéfice consolidé de 20,5 millions d’euros
  • Le groupe a assuré des transactions pour un montant de 80 milliards d’euros, soit une légère contraction de 4 milliards par rapport à 2015
  • À la fin de l’année dernière, Credendo avait encaissé des primes pour un montant de 370 millions d’euros
  • Les fonds propres ont augmenté de 16 millions d’euros pour atteindre à 2,392 milliards d’euros et le groupe n’a aucune dette
  • Le bilan total a dépassé pour la première fois le seuil de 4 milliards d’euros

 Gros plan sur la qualité du service à la clientèle

Après la première campagne de rebranding en novembre 2013 au cours de laquelle la marque Credendo a été introduite pour la première fois en ajoutant « membre du Groupe Credendo » aux noms historiques des filiales du groupe, toutes les entités sont désormais regroupées sous un nom unique depuis le 1er janvier 2017 : Credendo. Les différentes entités se distinguent désormais uniquement par leurs activités.  La disparition des noms historiques a également conduit à une nouvelle structure de groupe :

Un nouveau site internet entend souligner ce fort esprit de groupe en regroupant sous un seul site internet dix sites internet différents : www.credendo.com. Étant donné que l’accent est mis sur un service à la clientèle de qualité, le nouveau site internet a été développé autour d’un assistant produit, de telle sorte que les clients soient dirigés directement vers le bon produit. Dans ce même contexte, le plan d’action ‘Get Ready’ a été lancé.  Ce plan court sur trois ans (de 2016 à 2018) et est essentiel à la poursuite du développement du groupe.  Dirk Terweduwe explique : « Ce plan s’articule autour de quatre piliers : dans un premier temps, nous sommes et restons actifs en assurance-crédit et en assurance des risques politiques. Dans le prolongement de ce qui précède, nous avons lancé un nouveau produit sur le marché : le crédit acheteur Credendo. Ensuite, nous souhaitons renforcer notre présence géographique et nous misons énormément sur de nouveaux systèmes IT qui sont déterminants pour améliorer notre excellence opérationnelle. Enfin, nous élaborons des plans d’action spécifiques par entité et par département et les performances sont plus clairement mesurables en travaillant sur la base d’objectifs.  Les années à venir promettent des défis des plus ambitieux et fascinants à relever, qui nous permettront d’atteindre notre plus haut niveau de service à la clientèle ».

DOCUMENTATION

Annual Report, 2016
Téléchargez
Credendo Leaflet
Téléchargez
Annual Report, 2015
Téléchargez
Annual report, 2014
Téléchargez
Annual report, 2013
Téléchargez

Veuillez mettre votre navigateur à jour

Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez effectuer une mise à jour pour accéder à notre site et nos solutions, y compris nos évaluations des risques pays dans le monde entier.

Mise à jour