• Credendo publie son rapport annuel et dévoile d’excellents chiffres pour 2019. Le résultat opérationnel du groupe, en hausse de 22 %, s’élève à 46,5 millions d’euros. Grâce à un résultat financier exceptionnel de 229 millions d’euros, le bénéfice consolidé atteint 270 millions d’euros.
  • Credendo a renforcé son offre pour les PME en 2019. Il a augmenté sa capacité de financement direct de 50 % et a lancé une plate-forme blockchain permettant une gestion automatisée des demandes de cautions pour des montants allant jusqu’à 2,5 millions d’euros.
  • Le premier trimestre 2020 n’a pas été affecté par la crise du Covid-19. 
  • Dans le contexte de la crise sanitaire, Credendo a pris plusieurs initiatives destinées à soutenir les entreprises belges. Il a lancé sur le marché une nouvelle garantie financière, le « Credendo Bridge Guarantee », et a développé un programme de réassurance pour le compte de l’État destiné à permettre aux assureurs-crédit privés de maintenir leurs limites de crédits aux entreprises. 

Excellent cru 2019, mais défis inédits pour 2020

Credendo a connu une excellente année 2019 et a enregistré un bénéfice consolidé record de 270 millions d’euros. Ce bénéfice permet de constituer un matelas pour affronter les défis de l’année 2020. À ce stade, les résultats opérationnels du premier trimestre de Credendo n’ont pas été affectés par la crise du Covid-19, mais il est incontestable que l’année 2020 sera extrêmement difficile pour les entreprises et que les assureurs-crédit seront confrontés à d’importants challenges. Dans ce contexte inédit, Credendo continuera à jouer son rôle de soutien à l’économie.  

Risques pays : augmentation des tensions commerciales et géopolitiques en 2019

L’année 2019 a été marquée par l’augmentation des tensions commerciales et géopolitiques au niveau mondial. Les États-Unis ont accentué les tensions commerciales avec la Chine, ce qui a grandement contribué au ralentissement de la croissance chinoise, tombée à 6,1 % (le taux le plus bas depuis 1990), mais également avec l’Union européenne

Sur le plan géopolitique, le continent asiatique a connu de nombreux soubresauts. Au Moyen-Orient, les tensions régionales se sont à nouveau accrues suite aux pressions exercées par les États-Unis sur l’Iran.  Enfin, des manifestations populaires inédites se sont déroulées un peu partout dans le monde contre la situation économique, la corruption et l’inefficacité des élites politiques. Enfin, des marches en faveur du climat ont mobilisé de nombreuses personnes à travers le monde. 

Cette intensification des tensions se reflète également dans la notation des pays attribuée par Credendo : le nombre d’abaissements (20) de la classification des risques pays à court terme est presque identique au nombre de relèvements (18). En ce qui concerne les risques à moyen et long termes, 13 pays ont connu une dégradation de leur rating et 8 pays une amélioration, grâce à la résilience des pays exportateurs de pétrole qui s’est révélée plus forte qu’attendue.  

Chiffres clés 2019

Malgré un climat économique légèrement en recul mais demeurant favorable, Credendo a encaissé 7 % de primes brutes en plus qu’en 2018. Celles-ci s’élèvent à montant total de 343,7 millions d’euros. La valeur des transactions assurées a légèrement diminué et atteint 84,6 milliards d’euros. 

Suite à une diminution des indemnités versées et à une augmentation des récupérations, le loss ratio a pu être ramené à 40,8 %.

« Credendo réalise une excellente année 2019 avec une augmentation de 22 % du résultat opérationnel du groupe, qui s’élève à 46,5 millions d’euros. Grâce au redressement des marchés financiers en 2019, Credendo enregistre également un résultat financier net exceptionnel de 229 millions d’euros », se réjouit Dirk Terweduwe, Group Chief Executive Officer de Credendo. « Le bénéfice consolidé atteint ainsi 270 millions d’euros, ce qui constitue une marge pour les défis majeurs de 2020 ». 

Les fonds propres consolidés s’élèvent à 2,81 milliards d’euros et Credendo n’a pas de dettes. La maison-mère, Credendo – Export Credit Agency, bénéficie d’un rating AA de S&P Global.

La répartition géographique des risques sur les différents continents est la suivante : Union européenne : 32,2 %, Asie : 26,9 %, Afrique : 17,3 %, autres pays européens : 10,2 %, Amérique centrale et Amérique latine : 9,5 %, Amérique du Nord : 3,2 %, Océanie : 0,6 %.

2019 : vers une politique zéro carbone, focus sur les PME et l’innovation 

« En 2019, nous avons validé la politique de responsabilité sociétale de l’entreprise. Credendo entend tenir compte de son impact environnemental, sociétal et économique. Cette politique nous permet d’appuyer nos décisions pour soutenir des pratiques entrepreneuriales durables et responsables. Illustration de ce nouvel élan, le siège central de Credendo s’est vu attribué le label « CO2 neutral », poursuit le CEO Dirk Terweduwe.

Autre axe majeur des développements en 2019, le soutien aux PME belges. D’une part, des adaptations ont été réalisées afin de répondre à la demande croissante des PME. Credendo a ainsi augmenté sa capacité de financement direct de 50 %. De plus, les plafonds du forfaiting et du crédit acheteur Credendo ont été relevés de 5 à 8 millions d’euros afin de pallier un déficit du marché, car les banques commerciales ne sont pas toujours disposées à prendre en charge ce type de financement. De cette manière, plus de PME pourront recourir au produit de forfaiting et au crédit acheteur Credendo. D’autre part, Credendo a poursuivi ses efforts en termes de digitalisation et a lancé, par le biais de son pôle d’innovation AREA 42, une plate-forme blockchain à l’intention des PME permettant une gestion automatisée des demandes de cautions pour des montants allant jusqu’à 2,5 millions d’euros.

Continuer à soutenir les entreprises belges pour affronter les sombres perspectives économiques 

Depuis plusieurs mois, et pour un certain temps encore, l’économie mondiale souffre durement du choc soudain et inédit déclenché par l’épidémie du Covid-19.  Selon le FMI, l’économie mondiale devrait se contracter de 3 % cette année. C’est non seulement une contraction sans précédent mais aussi la première fois depuis la Grande Dépression que tant les pays industrialisés que les pays émergents sont en récession. « Credendo souhaite continuer à être un partenaire de confiance pour les entreprises belges. Afin d’aider les exportateurs belges à surmonter cette crise, nous avons lancé un nouveau produit de garantie financière, le « Credendo Bridge Guarantee ». Il s’agit d’une garantie couvrant les crédits ponts d’une durée maximale d’un an octroyés par les banques aux entreprises belges actives à l’international. Dans ce cadre, Credendo couvre 80 % du risque de la banque avec un plafond de 10 millions par entreprise. Credendo a également développé pour le compte de l’État un nouveau programme de réassurance destiné à permettre aux assureurs-crédit privés de maintenir leurs limites de crédits aux entreprises. Ces deux initiatives sont actuellement soumises à l’approbation de la Commission européenne », conclut Dirk Terweduwe. 

Contact presse
Nabil Jijakli
Group Deputy CEO 
Rue Montoyer 3
1000 Bruxelles, Belgique
E n.jijakli@credendo.com
M +32 478 25 11 33